Orientation : arrêtez de stresser, dites-vous que c’est une chance !

Chronique d’un ancien lycéen frustré, orienté dans les métiers du web après son bac, et actuellement apte à entrer dans la case : professionnel du numérique.


Le BAC, le choix d’orientation, les études supérieures… J’y suis passé. Quatre ans après la fin de mes études (5 fabuleuses années !), c’est un peu l’heure du bilan, l’heure d’en tirer les enseignements. Des enseignements qui, je l’espère, pourront servir aux jeunes au lycée ou en réorientation.

Le stress et l’hésitation sont inévitables

C’est avec un peu de nostalgie que je me remémore cette période après le BAC. Inévitablement comme la majorité des jeunes, c’était plein d’angoisse, d’hésitation et de stress que j’abordais ce challenge compliqué qu’est le choix d’études supérieures.

On parle de votre avenir, de votre X prochaines années d’études. Forcément, il y a de quoi avoir les pétoches sur la décision que l’on va prendre.

Faites de ce stress une motivation dans vos recherches.

Mais c’est une chance, bordel !

Ouvrez les yeux, votre choix d’orientation est une chance !

Ça fait 18 ans (à minima) qu’on vous oblige à travailler pour quelque chose que vous n’avez pas choisi : le BAC.

Une fois le BAC en poche, c’est vous qui allez décider. Vous allez choisir ce que vous allez faire.

Les plus pessimistes me diront : “Oui, enfin on peut pas forcément faire tout ce qu’on veut”. Oui, certes. Mais l’idée est ici d’aborder le choix d’orientation comme une chance, non plus comme un stress ou une angoisse permanente.

Après le BAC, vous avez le pouvoir de vous donner les moyens de faire ce que vous voulez.

2 réflexions au sujet de « Orientation : arrêtez de stresser, dites-vous que c’est une chance ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *