Orientation, études supérieures & métiers du web : casser les idées reçues !

Chronique d’un ancien lycéen frustré, orienté dans les métiers du web après son bac, et actuellement apte à entrer dans la case : professionnel du numérique.


Pendant mes études supérieures, j’aimais partagé mon parcours. BAC S, DUT MMI, HETIC. 5 belles années et un choix d’orientation réussie. Je me dis que j’en ai de la chance !

Depuis 3 ans à La Web School Factory, je rencontre et échange avec de nombreux jeunes qui souhaitent s’orienter dans les métiers du web, parfois accompagnés de leurs parents.

Je me heurte à deux problèmes :

  1. La méconnaissance de la filière des métiers du web
  2. Les idées reçues

Attardons-nous sur ce second point. Je bouillonne quand j’entends certaines choses… !

“Le web ? On peut faire ses études là dedans ?”

Oui, c’est possible. Dingue, non ? Il parait même que vous n’imaginez pas le nombre de métiers qui se cachent derrière cette filière.

S’il vous plait, intégrez ça dans vos têtes et prêchez la bonne parole :

il y a de l’avenir et des possibilités pour ceux qui se passionnent pour le web et le numérique !

“Il faut un BAC S pour votre école ?”

Par pitié, arrêtez avec ce BAC S. En entretien, des candidats s’excusent d’avoir un BAC Pro… Je leur réponds qu’ils peuvent être meilleur qu’un BAC S si ils ont l’envie et la motivation.

Oubliez les préjugés que nous impose le lycéen. Dans le web, j’aime à croire que les personnalités, le talent et la motivation priment sur le type de BAC.

“Fais une école de commerce ou d’ingénieur, ça t’assurera un bon avenir”

Euh, permettez-moi de laisser ces jeunes s’ouvrir, s’informer, et choisir ! Le monde bouge, les métiers du numérique évoluent… Non, l’école de commerce ou d’ingénieur de papa n’est pas une évidence pour tout le monde.

La meilleure école n’existe pas. L’objectif est de trouver la bonne école pour vous, votre personnalité, vos ambitions.

“Il est tout le temps sur l’ordi, il devrait faire des études dans l’informatique…”

C’est l’un des automatismes que je préfères, sorti tout droit de la bouche de ma mère (true story). Je comprends que vous fassiez l’amalgame. Mais laissez-moi résumer simplement :

Informatique = technique, réseaux, programmation.

Parfois, comme ça a été le cas pour moi, on met le mauvais mot sur nos envies. Pour certains, il ne s’agit pas de l’informatique, il s’agit du Web ou du Numérique où la technique n’est pas seule mais cohabite avec le design, le marketing, la communication, le business…

Le monde change, particulièrement dans les métiers du web

Lorsqu’il s’agit d’orientation dans les métiers du web, il est temps de remettre en cause les vieux modèles, de questionner les vieilles institutions et d’approcher les nouvelles organisations !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *