PLF2013 & Entrepreneurs : les pigeons se mobilisent

Vous n’avez pas entendu parler du mouvement des Pigeons ? Vous le faites exprès.

Les Pigeons : mouvement de défense des entrepreneurs français

Remise à niveau :

« Vendredi soir, il ne s’agissait encore que de quelques entrepreneurs réunis sur une page Facebook, tous choqués par l’annonce de la Loi de Finances 2013 qui résonnait comme une condamnation à mort des entrepreneurs français. Après seulement quelques heures et grâce à la magie des réseaux sociaux plus de 3,000 sympathisants ont manifesté leur soutien et ce qui n’était à l’origine qu’un coup de gueule est devenu un mouvement. » defensepigeons.org

L’objet de toutes les inquiétudes : le Projet de Loi de Finances 2013 (PLF2013 pour les intimes).

« Nous souhaitons maintenant que l’actuel Projet de Loi de Finances soit amendé et que les mesures qui condamnent à mort l’économie et la croissance de notre pays soient supprimées, à savoir:
1/ La taxation à plus de 60% des plus-values de cession de nos entreprises qui se voient en l’état alignées sur le barème de l’Impôt sur le Revenu. (…)
2/ L’augmentation assassine des charges sociales pour les auto-entrepreneurs désormais alignées sur les autres statuts d’entrepreneurs individuels. (…) » defensepigeons.org

I LOVE ENTREPRENEURS

Photo by l’ami @guillaumelemoal

D’un simple coup de gueule à un véritable mouvement

En quelques jours seulement, le phénomène prend une toute autre ampleur. Les entrepreneurs se rassemblent, partagent dans leurs entourages et les médias s’emparent de l’affaire. J’ai liké, je l’avoue. Je soutiens, je l’assume. (malgré quelques visuels (1) (2) (3), fabriqués pour faire parler du mouvement)

Dans les médias :

Sur FrenchWeb.fr : [Pigeons] Jean-David Chamboredon et Christophe Léon : « il faut continuer à avoir envie de créer »

Le mouvement est même repris dans certains médias étrangers comme Business Insider.

Mais aussi des réactions d’entrepreneurs :

Et notamment un petit LOL notable de Frédéric Giudicelli, Responsable communication digitale de l’Elysée, qui se moque ouvertement du mouvement. Pas sérieux pour un représentant du gouvernement. Enfin bon, passons.

Depuis hier soir, il semblerait que le mouvement ait eu un impact à l’Elysée, selon Les Echos. Espérons que ce ne soit pas seulement fait pour arrondir les angles…

Quelques idées en vrac

A travers cette actualité, plusieurs remarques me viennent en tête. Partage désorganisé :

  1. Les entrepreneurs ne basent pas leurs perspectives sur l’Etat. Pour autant, ce qui est envisagé mettra en danger leurs activités.
  2. Aujourd’hui, les politiques sont davantage sur la com’ que sur le fond et le changement. C’est le jeu ma pôv’ Lucette. Mais, Lucette, elle en a raz le bol au bout d’un moment.
  3. Le clivage gauche / droite revient sans cesse. Dépasser ce stade pour avancer plus efficacement ? Surement. Pouvons-nous sortir de ce clivage ? Pas vraiment. (il fait vibrer la nature humaine, la société et nos diners de famille)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *