Twitter ne vous aidera pas à trouver un stage

Embauchez-moi - TwitterBoum. Ce titre a le mérite d’être clair. Pourtant, ce n’est pas un poisson d’avril mais c’est un peu racoleur…
Après m’être fait plusieurs fois la réflexion et suite à quelques discussions avec des amis d’Ingémédia, il se trouve qu’on lance des fleurs dans tous les sens à ce fameux outil révolutionnaire du web : Twitter. Certains arrivent même à dégoter des stages/emplois par cet intermédiaire. Alors, bien entendu, ça fait rêver.

Mes pauvres, vous allez être déçu !

Twitter n’est pas l’outil magique pour trouver un stage

L’essence même de Twitter n’est pas la recherche de stage. Ce n’est qu’un des nombreux usages qui en découlent, à condition de ne pas arriver comme une fleur la veille de votre stage en espérant qu’il tombera du ciel.

Démocratisation de Twitter oblige, ce sont bons nombres d’étudiants qui, quelques semaines avant le début de leur stage, créent leurs comptes et postent des tweets de désespoir. Sans même avoir pris un minimum de temps pour être actif et nouer quelques relations, ils sont déjà en train de mendier un stage. Le pire est peut-être même de les voir mettre tous les plus gros comptes (en nombre de followers) en « cc ». Franchement, est-ce que vous entreriez dans une pizzeria pour aborder le premier venu et lui dire « Salut, t’aurais pas un stage à me filer dans l’entreprise où tu travailles ? Au pire, fais tourner le message. » ?

La recherche de stage, on peut aussi la préparer en amont.

Trouver un stage via Twitter, c’est quand même possible

Finalement, les gens qui trouvent un stage via Twitter n’étaient pas là pour ça à l’origine. Ils sont venus pour tester, alimenter, partager, délirer, etc. Au fur et à mesure du temps, ils se sont fait leur trou et ont rencontré (virtuellement ou réellement) des personnes. Un beau jour, ils ont été confrontés à la problématique de recherche et se sont dit « Tiens, pourquoi ne pas solliciter mes potos de Twitter ? ».

C’est à ce moment là qu’on peut arriver à des miracles. Pas avant.

A ce propos, Thomas Arbib, étudiant à l’EM Strasbourg, explique dans cette interview comment il a organisé sa démarche sur Twitter. Dans un de ses billets, il explique les différentes étapes pour court-circuiter la voie classique pour postuler. Petit filou. Finalement, on remarque qu’il était actif sur Twitter avant d’entreprendre ses démarches.

Chers amis étudiants et chercheurs d’emploi, si votre inscription sur Twitter est une solution à vos problèmes, c’est que vous êtes mal partis.

4 thoughts on “Twitter ne vous aidera pas à trouver un stage”
  1. Plus ou moins d’accord, l’idée de s’inscrire sur Twitter pour chopper un stage sans y être présent ou actif avant, aucune utilité. Par contre, si tu as déjà constitué un réseau pendant plusieurs mois / années, ça devient un outil assez puissant. Ceci marche pour Twitter mais aussi pour les autres moyens comme un blog / compte linkedin etc

    Dans mon cas, ça m’a permis de décrocher 2 entretiens en envoyant deux fois 140 caractères et un bit.ly pour le CV 🙂

  2. Twitter ne vous aidera peut-être pas à trouver un stage, mais peut-être que ce blog oui … J’ai essayé de vous contacter via le formulaire de contact mais cela n’a pas fonctionné.

    Si un stage en communication et dév des réseaux sociaux dans une toute jeune entreprise vous intéresse, on peut en parler !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *